Accueil » CLOITRE DES OBLATS ❘ IN SITU ❘ PARTENARIAT ❘ Festival Open Project

CLOITRE DES OBLATS ❘ IN SITU ❘ PARTENARIAT ❘ Festival Open Project

Transcendance, le thème proposé par Open Project  a guidé mes réalisations.
Se libérer de l’automatisme, du confort, du geste connu.
À travers l’écriture in situ sur les vitres du Cloître et les 5 petits formats, tenter de lâcher prise et d’aller au-delà.

Au delà / technique mixte sur verre  / 50x50cm  / 2011

///////////////////////////////

Création du visuel du festival
Intervention artistique sur les costumes

Cornelius Brown, Gisela Qinteros, Traci Klein
Ivanova Aguilar, Junichi Fukuda, Lauren Engleman, Edgar L.Peterson, Orlando Martinez et Michelle Vargo


Cornelius Brown, danseur

Au Cloître des Oblats du 7 au 16 juillet

Aix-en-Provence

INTERVIEW Anne Agostini et sa vision de la “Transcendance” pour Open Project 2011

  Originaire de Gréasque, Anne Agostini est une artiste épanouie qui investit tous les supports qui s’offrent à elle pour exprimer son ressenti. Après avoir notamment travaillé pour Agnès.B, cette artiste plasticienne, qui vit et travaille aujourd’hui à Aix en Provence, fera cette année encore partie de l’aventure OpenProject, pour qui elle avait réalisé les costumes des danseurs l’an passé. Aux cotés de Vincent Gauthier, elle exposera ses œuvres « in-situ » dans les couloirs du cloître des Oblats les 7,8 et 9 juillet prochain.

Dans son interview avec Cannelle, fondatrice d’Open Project, Anne nous parle de la manière dont elle abordera le thème de la transcendance sur OpenProject 2011.

 

Cannelle : Anne, parle-moi de ton intervention in-situe pour OpenProject 2011, ainsi que de ton interprétation du thème de la Transcendance

A.Agostini : “Pour OpenProject, j’ai prévu d’intervenir in-situ comme j’adore le faire. C’est une opportunité magique car le lieu est vraiment très particulier, l’idée de ce cloître qui est à la fois ouvert et fermé ; cette intrusion de lumière naturelle me pousse à peindre sur les vitres et justement jouer avec le lieu au naturel.
Le thème de la transcendance, je le vois plus dans le moment où je vais planer… La transcendance pour moi va se faire à ce moment là, dans ce moment de création… D’une part dans l’élan et la communication que je vais avoir avec le lieu, transcender l’état de juste peindre sur une toile… De venir peindre sur cette surface, ouverte, jouer avec cette transparence, de venir dessiner un langage qui aille au-delà du signe. Que ce ne soit pas quelque chose de reconnaissable, pas de lettre, pas de figure particulière, mais plutôt d’inventer un langage propre à cette espace là.”

Cannelle : Il y a un certain fil conducteur dans ce projet qui se fait ressentir sans être visible ?

A.Agostini : “C’est ça, me nourrir de toutes ces sensations qui dépassent même le langage, pour à ce moment là (de création) transmettre ce que je ressens sur ces grands espaces. La finalité elle est là, mais elle n’est pas juste ce dernier moment d’intervention dans le lieu, mais aussi l’avant et pendant ; avec les rencontres, que ce soit participants ou spectateurs. Pour moi la finalité d’OpenProject elle est là, je la sens là, c’est le dialogue et la communication entre les acteurs, le public et ceux qui fabriquent OpenProject. Mais il faut savoir que le fil conducteur existe  depuis l’an dernier avec la session 2010 et devient à chaque fois un grand réseau qui se tisse. Ce fil, cette ligne qui permet de tisser entre les disciplines, c’est quelque chose que je comprends complètement et du coup c’est génial, car ce projet, c’est une chance, une chance pour les artistes comme moi qui se nourrissent d’expériences comme ça parce que là on est tous ensemble, in-situ, et moi j’adore tellement ça que c’est une joie, j’ai hâte… j’ai trop hâte… ça va être génial….”

 

 


Lien vers les créations de VINCENT GAUTHIER

Entretien avec Frère Bertrand, paru sur le site des Oblats

 

 

Enregistrer

One comment

Comments are closed.